Nom vernaculaire
  • Chardon des champs,
  • Cirse des champs
Détails
Code eppo

CIRAR

Famille

Asteraceae

Espèce

Cirsium arvense (L.) Scop.

Type malherbologique

01- Feuilles large / Broad leaves

Description synthétique

Plante herbacée vivace, des milieux exondés qui mesure en moyenne 50 cm à 1 m. Son port dressé est dû à sa tige principale anguleuse, pubescente et très ramifiée. Cette adventice se répand très vite grâce à ses rhizomes souterrains et à ses akènes disséminés par le vent. Ses feuilles sessiles sont vert foncé avec une pubescence plus ou moins prononcée et une marge épineuse. Ses capitules à involucres ovoïdes réunissent des fleurs violacées.

Cotylédons
Premières feuilles

Les premières feuilles sont disposées en rosette.

Aspect

Cirsium arvense est une espèces vivace dressée à fleurs violettes, qui se multiplie par rhizomes et par graines.

Appareil souterrain

Système racinaire pouvant aller jusqu’à 2 à 5 m de profondeur, avec un vaste réseau de radicelles absorbantes et fibreuses.

Tige

Les tiges sont anguleuses et pubescentes. De couleur vertes, elles sont minces, très ramifiées et mesurent 30 à 150 cm de hauteur.

Feuille

Les feuilles adultes sont caulinaires sessiles, oblongues-lancéolées, pennatifides, avec une marge ondulante hérissée de longues épines. La base se rétrécie progressivement, et le sommet de la feuille se termine par une épine. La face inférieure est couverte de poils blanchâtres. La face supérieure est vert foncé avec une pubescence plus ou moins prononcée. La marge est ciliée et épineuse.

Inflorescence

Espèce dioïque à petits capitules unisexués, les uns uniquement mâles globuleux,mesurant environ 1 cm de diamètre, les autres femelles oblongs mesurant 2-2,5 cm de diamètre. Ils sont disposés en panicule corymbiforme. L’involucre qui l’entoure est plus ou moins ovoïde, glabre, à bractées moyennes et extérieures lancéolées, aiguës, dressées, à pointe un peu étalée.

Fleur

Fleurs de couleur rose-violacé.

Fruit

Akènes oblongs, lisses, brillants, finement striés en longueur, surmontés d'un pappus plumeux. De couleur brun claire à brun foncé ils ont l’apex avec une pointe conique, et sont surmontés d’une aigrette. Elle est plumeuse, blanche ou plutôt brunâtre, à poils duveteux, de 2 mm de long. Elle se détache facilement de l'akène, en laissant une petite projection à son sommet

Graine
Biologie

Floraison de Juillet à Septembre en France. Comme l'espèce est dioïque et que la pollinisation se fait par des insectes, il faut que les pieds des deux sexes se trouvent à faible distance pour qu'il y ait fécondation et production de graines.
A maturité, les capitules femelles portent une grosse touffe de soies blanches (les aigrettes des graines), alors que les capitules mâles brunissent.
L'espèce se reproduit par ses graines, par ses rhizomes horizontaux et par des fragments de racines. Une graine peut donner, dès la fin du deuxième automne, une colonie de cinq ou six mètres de diamètre.

Ecologie

Se rencontre dans les friches, les pelouses, les jachères, les bordures de cultures (ayant reçu un apport d’eau important), rizière après levée du riz.
C’est une espèce nitrophile. Elle disparait lorsqu’il y a un excès d’eau.

Origine
Répartition mondiale

Presque toute l'Europe, Asie Mineure, Sibérie, Chine, Japon.

Agressivité générale

Préjudices portés aux récoltes : baisse de rendement des cultures, difficultés pour la récolte, inappétence dans les prairies pour le bétail.
Le chardon des champs peut envahir et supplanter les graminées et autres herbacées dicotylédones, diminuer la diversité des espèces dans une région et changer la structure de certains habitats.

Agressivité ocale
Lutte générale

Techniques préventives : conservation d’une bonne structure du sol, rotation longue et variée, entretien des abords de parcelles, peuvent limiter la progression de cette adventice.
Favoriser le développement d’insectes ravageurs (ex : Altica cirsicola, coléoptère défoliateur).
Faucher continuellement la plante, de façon à épuiser les rhizomes.

Lutte locale

Europe et Amérique du Nord : Possibilité d’utiliser un acarien (Aceria anthocoptes) en lutte biologique.

Usages

Alimentaire : (Feuilles, racines, tiges, …), Médicinal : (racines, feuilles) pour les mots de dents, indigestion,…
Autre : l'huile faite avec les graines est un excellent combustible.

Bibliographie

CARARA A., DOMINATI E., GIRARDOT F., MARNOTTE P. 2006 – Plantes et rizières et Camargue – Montpellier, édition CIRAD & CFR – pp. 138-139

Liens web

http://idao.cirad.fr/SpecieSheet?sheet=oscar/especes/c/cirar/cirar.html
http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-17468
http://www.srpv-midi-pyrenees.com/_publique/sante_vgtx/organismes_nuisibles_et_lutte_obligatoire/fiches/cirsium_arvense.htm

Nom vernaculaire Localité Langue Signification Source
Chardon des champs France Français / French
Cirse des champs France Français / French