Nom vernaculaire
  • Indian heliotrope
Détails
Code eppo

HEOIN

Famille

Boraginaceae

Espèce

Heliotropium indicum L.

Type malherbologique

01- Feuilles large / Broad leaves

Description synthétique

Plante herbacée terrestre, annuelle, dressée, jusqu'à 75 cm de hauteur. Racine pivotante blanche ou brune. Tiges dressées, cannelée, creuse et pubescente. Stipules absentes. Feuilles simples, non lobées ni divisées, alternes spiralées, les basales parfois opposées, pétiolées, ovales, de plus de 2 cm de long/large, pubescente, scabreuses, marge entière, apex pointu, base obtuse ou arrondie, nervation pennée. Fleurs hermaphrodites, bleue à gorge orangée, à 5 pétales soudés, regroupées en cymes très denses, terminales, allongées. Fruit en nucule.

Cotylédons

Le pétiole (2 à 4 mm de long), d’une couleur verte à violet brunâtre, est parsemé de poils blancs. Le limbe (6 à 7 mm de long et 4 à 5 mm de large) est elliptique à ovale, à base obtuse, extrémité arrondie, marge entière. Il est glabre, d’une couleur verte à violet brunâtre. La nervure médiane est distincte.

Premières feuilles

Le pétiole (1 à 4 mm de long), densément couvert de longs poils blancs, est d’une couleur verte à vert violacé. Le limbe ovale (9 à 16 mm de long et 6 à 7,5 mm de large), à base obtuse, extrémité pointue, marge ondulée est pubescent sur les 2 faces, à nervation réticulée sur la face supérieure.

Aspect

Plante herbacée dressée, peu ramifiée, mesurant de 7 cm à 1 m de haut.

Appareil souterrain

Le système souterrain est une solide racine pivotante de couleur blanchâtre.

Tige

La tige, un peu succulente, est de section cylindrique à tétragone, creuse dans sa partie inférieure. Sa surface, pubescente, est sillonnée ou non.

Feuille

Les feuilles, simples, sont disposées en hélice. Les plus hautes sont alternes ; les plus basses sont alternes, mais rapprochées par paires. Elles sont longuement pétiolées. Le pétiole de 2 à 10 cm est cannelé hispide. Le limbe est ovale, de 2,5 à 18 cm de long et 1,5 à 12 cm de large, brusquement rétréci et se prolongeant sur le pétiole, à base tronquée ou obtuse à éléments inégaux, à extrémité pointue à obtuse. Il est d’aspect très gaufré à nervures fines et réticulées, à marge irrégulièrement ondulée, Les 2 faces couvertes d’une pubescence dense.

Inflorescence

Les fleurs sont disposées en 3 à 4 rangées dans une inflorescence de type cyme scorpioïde, habituellement à une branche, souvent courbe ou sinueuse, terminale ou opposée à une feuille. Cette inflorescence mesure 3 à 30 cm de long ; Son pédoncule est pubescent.

Fleur

La fleur est bisexuée, sessile. Le calice à 5 lobes linéaire lancéolé (2 à 3 mm de long) augmente de taille après la fécondation. Sa surface présente des longs poils blancs raides, clairsemés. La corolle (3,5 à 7 mm de long ; 2,5 à 6 mm de diamètre) croît également en dimension après la fécondation. Elle est en forme d’entonnoir terminé par 5 lobes arrondis. Elle est d’une couleur violet clair, bleue, mauve, très rarement blanche, jaune orangé à la gorge. Les 5 étamines (anthère libre, filament court) sont insérées sur la moitié inférieure du tube. L’ovaire à 4 loges se prolonge par un court style terminé par un large stigmate plus ou moins lobé à l’extrémité. Etamines et style sont inclus dans la corolle.

Fruit

Le fruit est profondément divisé en 2 valves prolongées par un bec. Il est glabre, de couleur verte et mesure 4 mm de long. Chacune des valves contient une graine.

Graine
Biologie

Herbe annuelle qui se dissémine par graines.

Ecologie

Sites ensoleillés, périodiquement humides ou marécageux puis se desséchant ; étendues désertes, bords de fossés, fossés ou flaques secs, dans de la boue étalée, le long des routes, souvent très commune. A Java, de 0 à 800 m d’altitude, surtout au-dessus de 400 m. La période de floraison se prolonge alors que les premières graines, arrivées à maturité, sont tombées, et il y a même encore des bourgeons floraux fermés. Riz pluvial, riz de nappes et rizières.

Origine
Répartition mondiale

Probablement originaire d’Amérique tropicale, aujourd’hui largement répandue dans toutes les zones tropicales du monde. C’est une mauvaise herbe commune répandue en Malaisie.

Agressivité générale

Mauvaise herbe d’importance mineure.

Agressivité ocale
Lutte générale

Pratiques culturales :
Facilement jugulée manuellement, par le binage ou la mise en culture.
Lutte chimique :
Peu sensible au 2-4D et au MPCA, mais efficaces quand ils sont appliqués au stade de la germination.

Lutte locale
Usages

Usage médicinal : une infusion de feuilles et de jeunes pousses est utilisée pour traiter les éruptions dues aux orties. Une infusion de fleurs prise en doses réduites régule les menstrues, à forte dose est abortive. Une décoction de feuilles est vermifuge. Le jus des feuilles est antiseptique et anti-inflammatoire, il est appliqué sur les blessures, les plaies, les brûlures, les furoncles et les boutons du visage. Bouillie avec de l’huile de ricin, elle est appliquée sur les piqûres de scorpions. Elle est également employée localement en cas d’anophtolmia, lorsque la cornée est enflammée ou excoriée.

Bibliographie

-Lavit Kham. 2004. Medicinal plants of Cambodia.
-Soerjani M., Kostermans A. J. G. H., Tjitrosoepomo G. 1987. Weeds of rice in Indonesia. Balai Pustaka. Jakarta.
-Tavatchai Radanachaless, J.F.Maxwell. 1994. Weeds of soybean fields in Thailand. Multiple Cropping, Center Publications. Thailand.

Liens web
Nom vernaculaire Localité Langue Signification Source
Indian heliotrope Laos Anglais / English