Détails
Code eppo

LNECO

Famille

Asteraceae

Espèce

Launaea cornuta (Hochst. ex Oliv. & Hiern) C.Jeffrey

Type malherbologique

01- Feuilles large / Broad leaves

Description synthétique

Launaea cornuta est une plante dressée très profondément enracinée qui exsude un latex blanc lorsqu'on la coupe. Les feuilles sont alternes, simples et sessiles, présentant sur la marge des dents très irrégulières. Les fleurs sont assemblées en capitules de fleurs toutes ligulées et jaunes. Les bractées de l'involucre portent des appendices. Le fruit est un akène fortement strié et surmonté d'un pappus de soies blanches.
Cette espèce peut être confondue avec Lactuca taraxacifolia (Willd.) Schumach. & Hornem. mais, chez cette dernière, les inflorescences sont plus denses, les bractées de l'involucre n'ont pas d'appendice et les akènes possèdent un bec court.

Cotylédons

Chez cette espèce, il est très rare de rencontrer des plantules issues de germination. Les jeunes plantes observées proviennent du démarrage de bourgeons situés sur un pivot souterrain qui restent latents durant toute la saison sèche. La jeune plante a un port en rosette, dont les entre-noeuds s'allongent très rapidement.

Premières feuilles

Les premières feuilles sont alternes, simples. Elles sont sessiles. Le limbe est linéaire à elliptique, la base est atténuée en pétiole jusqu'au point d'insertion sur la tige, le sommet est en coin aigu. La marge est irrégulièrement dentée.

Aspect

Le port est dressé. La plante peut se développer en axe d'abord simple à la base puis ramifié au sommet et au niveau de l'inflorescence. On la rencontre également en touffe dès la base, notamment en cours de saison des pluies lorsque plusieurs bourgeons souterrains croissent simultanément. Elle peut atteindre 60 cm de hauteur.

Appareil souterrain

La racine est constituée d'un rhizome vertical de 2 ou 3 mm d'épaisseur qui peut descendre à plusieurs dizaines de centimètres de profondeur et à partir duquel apparaissent de nouvelles tiges.

Tige

La tige est cylindrique et pleine. Elle est glabre et très finement striée longitudinalement. Il s'en écoule un latex blanc lorsqu'on la coupe.

Feuille

Les feuilles sont alternes et simples. Elles sont sessiles, de forme linéaire à elliptique. Elles sont généralement étroites à la base et au sommet de la plante et larges dans la partie médiane de la plante. Elles mesurent 8 à 20 cm de long et 1 à 10 cm de large. La base du limbe est atténuée en pétiole, le sommet est en coin aigu. La marge est très irrégulièrement dentée. Sur les feuilles larges, les dents peuvent devenir des lobes au sommet aigu. Les deux faces du limbe sont glabres et les nervures secondaires sont peu visibles.

Inflorescence

Les fleurs sont assemblées en petits capitules nombreux sur une inflorescence lâche et abondamment ramifiée. Les capitules présentent un involucre de bractées disposées sur 3 ou 4 rangées. Les bractées sont lancéolées. Leur longueur est croissante de 4 à 12 mm depuis la rangée externe jusqu'à la rangée interne. Le sommet des bractées est pourvu de 4 à 8 petits appendices glandulaires, recourbés en crosse et situés le long de la nervure principale.

Fleur

Toutes les fleurs sont ligulées, longues de 13 à 15 mm et de couleur jaune. Le sommet de la ligule est formé de 5 dents. Le style est bifide.

Fruit

Les fruits sont des akènes cylindriques de 3 mm de haut. La paroi est parcourue de 10 à 12 rides longitudinales denticulées. L'akène est surmonté d'un pappus fait de nombreuses soies blanches finement pubescentes et longues de 7 mm.

Graine
Biologie

L. cornuta est principalement une espèce vivace géophyte. Elle passe la mauvaise saison (saison sèche pour les parcelles toujours exondées, saison des pluies pour les parcelles temporairement inondées) grâce à son pivot racinaire très profond. Elle se multiplie végétativement par développement des bourgeons situés sur le pivot racinaire. Bien qu'elle produise de nombreuses graines, il semble que leur pouvoir germinatif est très faible car les plantules issues de germination sont très rares.

Ecologie

L. cornuta est une espèce caractéristique des sols dont le taux d'argile est élevé (supérieur à 40 %) et au pH basique (voisin de 8) tels que les vertisols ou les sols fersialitiques très argileux. Elle se développe comme adventice des cultures pluviales dans les parcelles toujours exondées, mais également dans les cultures de contre-saison (sorgho, maraîchage) sur les parcelles temporairement inondées et en bordure de cours d'eau. Cette espèce est d'autant plus abondante que les opérations culturales d'entretien sont nombreuses. Toute intervention qui consiste à couper la plante au niveau de la surface du sol se traduit par le démarrage de plusieurs bourgeons du pivot racinaire, restés latents. Ainsi plusieurs nouveaux axes se développent. Par ce processus, L. cornuta se propage en taches concentriques dans la parcelle jusqu'à l'envahir totalement. Les labours, en fractionnant les rhizomes, ne font qu'accélérer la propagation de la plante.

Origine
Répartition mondiale
Agressivité générale
Agressivité ocale
Lutte générale

Pour des informations générales sur le désherbage du riz irrigué et de bas-fond en Afrique consulter:
http://www.afroweeds.org/network/pg/file/read/1901/gestion-des-adventices-du-riz-en-afrique
Pour des conseils de désherbage des adventices annuelles à feuilles larges du riz irrigué et de bas-fond en Afrique consulter:
http://www.afroweeds.org/network/pg/file/read/2300/gestion-des-mauvaises-herbes-annuelles-feuilles-larges-dans-les-riz-irrigus-et-de-basfonds-jonne-rodenburg-africa-rice-center

Lutte locale
Usages
Bibliographie

Le Bourgeois, T., Merlier, H. 1995. Adventrop - Les adventices d'Afrique soudano-sahélienne. Cirad, Montpellier, France.

Liens web