Nom vernaculaire
  • Blessed milk-thistle,
  • Chardon marie
Détails
Code eppo

SLYMA

Famille

Asteraceae

Espèce

Silybum marianum (L.) Gaertn.

Type malherbologique

01- Feuilles large / Broad leaves

Description synthétique

Plante herbacée bisannuelle, glabre ou légèrement velue, mesurant entre 60 et 120 cm. La dispersion de ses graines est le seul moyen par lequel le chardon-Marie se propage. Ses tiges sont dressées, raides, et non ailées. Les feuilles oblongues d’un vert brillant sont marbrées de blanc au niveau des nervures, sinuées ou découpées, à lobes épineux. Fleurs tubulées rose pourpre en capitules terminaux, larges de 25-40 mm, solitaires. Le fruit est un akène noir, brillant, surmonté d'un pappus blanc formé de plusieurs rangs de poils denticulés soudés en anneau.

Cotylédons

Les plantules ont de très gros cotylédons courtement pétiolés de forme elliptique à oblongue.

Premières feuilles

La rosette basale de grandes feuilles simples apparait dès l’automne. Les feuilles sont courtement pétiolées à limbe elliptique, marbré de blanc et à marge ondulée épineuse.

Aspect

Silybum marianum est une plante dressée, annuelle ou bisannuelle, mesurant jusqu’à 2m de haut à feuilles marbrées de blanc et à capitule terminal rose-pourpré.

Appareil souterrain

Racine pivotante.

Tige

La tige se dresse la saison suivante et ne tarde pas à se ramifier. Elle est cylindrique légèrement cannelée, glabre, raide, robuste, et non ailée.

Feuille

Feuilles simples alternes, de 50 cm de long, à forme pennatifide, profondément lobées, à marge ondulée, fortement épineuse et acuminées à l’apex. D’un vert brillant, elles sont fortement marbrées et veinées de blanc au niveau des nervures. Feuilles caulinaires sessiles-embrassantes présentant de larges oreillettes à la base. Les faces sont glabres.

Inflorescence

Inflorescence en capitule large, terminal, de 3-5 cm de diamètre. De couleur rose violacé, l’involucre important (au moins 3 cm de diamètre) est à bractées coriaces, toutes épineuses. Les bractées extérieures offrant des prolongements étalés, triangulaires, atténués en fortes épines.

Fleur

Fleurs toutes tubulées hermaphrodites à 5 lobes longs, pourpres et regroupées en capitule solitaire et terminal.

Fruit

Akène noir brillant, biconvexe, surmonté d'un pappus blanc formé de plusieurs rangs de poils denticulés soudés en anneau. Il est long de 5-7 mm et large de 3-3,5 mm avec des soies du pappus longs de 18 mm.

Graine

Les graines sont équipées d'un pappus qui permet la propagation efficace par le vent.

Biologie

Floraison de Mai à Octobre (France - Camargue).
La graine de S. marianum peut rester viable dans le sol pendant 9 ans. Elle se propage par le vent, l'eau, la boue, les produits agricoles, les véhicules, les machines, le fourrage, les céréales récoltées et les animaux.

Ecologie

S. marianum pousse plus volontiers sur les sols à fort taux de nutriments. Il s’établit fréquemment sur le bord des rivières, autour de parcs à bestiaux et toute autre zone ayant une teneur en azote plus élevée que la teneur normale, surtout si la zone a été perturbée.
Sa germination est réduite par des accumulations d'herbe litière, le chardon-Marie n'est pas adapté dans les zones où il y a une couverture de sol continu fourni par la végétation existante.
Une fois que le chardon a trouvé un emplacement, il devient compétitif et il a tendance à éliminer d'autres espèces végétales, soit par l'ombrage ou par concurrence pour l'humidité et les éléments nutritifs. Il n'est pas présent dans les rizières mais dans les milieux limitrophes.

Origine

Europe, bassin méditerranéen

Répartition mondiale

Présent en Amérique du Nord et dans le cône sud de l'Amérique du Sud.

Agressivité générale

Silybum marianum s'établit en peuplements denses souvent en concurrence avec les plantes souhaitées.
S. marianum peut être toxique pour le bétail, en particulier pendant les périodes de flétrissement.

Agressivité ocale
Lutte générale

Gestion mécanique : contrôle des semis, fauchage, écobuage,…
Traitement herbicide
Lutte biologique : utilisation de son prédateur (Rhinocyllus conicus).
(Dans les zones de perturbation continuelle, l'éradication de S. marianum est pratiquement impossible jusqu'à ce que les facteurs qui provoquent la perturbation soient supprimés. Le surpâturage et le feu sont deux facteurs qui favorisent la propagation du Silybum dans les grandes zones).

Lutte locale
Usages

Médecine : plante hépato-protectrice
Alimentation : jeunes pousses, réceptacle du capitule

Bibliographie

CARARA A., DOMINATI E., GIRARDOT F., MARNOTTE P. 2006 – Plantes et rizières et Camargue – Montpellier, édition CIRAD & CFR – pp. 148-149
Kissmann K.G. & Groth D. 1992. Plantas Infestantes e Nocivas, Sao Paulo, Brasil, 798p.

Liens web
Nom vernaculaire Localité Langue Signification Source
Chardon marie France Français / French
Blessed milk-thistle Anglais / English