L’Herbier National du Bénin (HNB) est une institution publique qui dépend actuellement du Département de Biologie Végétale de la Faculté des Sciences et Techniques (FAST) à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC). L'HNB fonctionne en partenariat avec de nombreuses institutions nationales, régionales et internationales. Il est géré par une équipe d’enseignants-chercheurs et de techniciens ayant à sa tête un Directeur assisté par un conservateur.

L’Herbier a été créé en 1970 à l’avènement de l’Université du Dahomey, bien que les premières collections botaniques datent de 1785. Occupant initialement une petite salle d’à peine 20 m2, l’HNB est aujourd’hui installé dans un immeuble de 600 m2, construit grâce à la coopération bénino-néerlandaise par le biais du projet Flore et Herbier National. C’est un bâtiment à trois niveaux : un sous-sol servant de salle de traitement des échantillons, un rez-de-chaussée qui abrite les échantillons de plantes ; l’étage où se trouvent les bureaux et annexes.

La taille des collections botaniques qui y sont conservées est de 45.000 spécimens appartenant à 30.700 échantillons de plantes dont 10.000 récoltés entre 1970 et 1997 puis 20.700 de 1997 à 2002. Ces collections comptent 185 familles, 1130 genres et 2807 espèces. Elles sont rangées dans 282 armoires disposées dans les 3 salles du rez-de-chaussée du bâtiment. Le rangement est fait suivant l’ordre alphabétique des taxons, c’est-à-dire, par espèce, par genre et par famille.

Les 30.700 échantillons d’herbiers sont accompagnés de leurs données descriptives (description botanique, écologiques, géographiques et utilitaires) disponibles sous le format numérique et physique (enregistrées sur des fiches ou des carnets de terrain). Ces données descriptives numériques sont gérées par le logiciel Botanical Research and Herbarium Management System (BRAHMS). Par ailleurs, dans le cadre du projet GBIF (Gbobal Biodiversity Informations Facilities) et d’un projet financé par l’Ambassade de France au Bénin, 35.000 spécimens ont été numérisés. Par conséquent, plus de 75% des collections botaniques sont conservées sous format numérique. Elles portent sur l’ensemble des 2807 espèces végétales que compte le Bénin.

La mise en ligne de ces données, à travers le projet Pl@ntNet, facilitera le partage des données des informations botaniques du Bénin avec la communauté nationale, régionale et internationale.

Bonne consultation à vous.

Collection

Echantillons

2911 3599 2906